la pragmatique attitude illustrée

Comment les reflux acides peuvent aggraver votre asthme

L’asthme est une affection pulmonaire chronique qui se caractérise par une difficulté à respirer, une respiration sifflante, et l’accumulation de mucus.

Les personnes asthmatiques sont sensibles au courants d’air et hyper-réactives aux allergènes.

Au cours d’une crise d’asthme, les voies respiratoires sont irritées et réagissent en réduisant le diamètre des bronches, provoquant une résistance au flux d’air et entravant  la circulation des voies aériennes vers les poumons.

Certaines recherches indiquent que les symptômes de l’asthme peuvent s’aggraver lorsque vous avez des brûlures d’estomac ou souffrez de reflux acides.

Le reflux gastrique se produit lorsque le contenu non digéré de votre estomac recule dans votre œsophage. Le reflux acide peut être soulagé avec des remèdes naturels qui traitent les causes du reflux gastro-œsophagien.

Dans certaines études, les chercheurs ont injecté de l’acide dans l’œsophage de personnes souffrant d’asthme, et il a eu un impact significatif sur leur asthme et l’augmentation de leurs symptômes d’asthme.

Ces mêmes études suggèrent que les personnes asthmatiques souffrent plus souvent de reflux gastriques que les autres. C’est probablement à cause des changements de pression important dans la poitrine lors de la respiration. Ces pressions pourraient forcer le liquide dans le mauvais sens de l’œsophage (remontée gastrique).

Les asthmatiques semblent donc deux fois perdants: ils souffrent d’asthme et ils peuvent souffrir de reflux acides plus souvent que les non-asthmatiques.

Toutefois, si les reflux gastriques étaient vraiment un facteur important d’aggravation de l’asthme, alors les traitements contre les reflux acides devraient améliorer l’asthme, cependant, ce n’est généralement pas le cas.

En attendant, si vous souffrez d’asthme et que vous avez également des reflux acides, il est certain que la diminution de vos reflux gastriques vous aidera à  mieux respirer.

enfant avec ventoline

Copyright Arvind Balaraman

L’aide d’un médecin qui utilise des méthodes naturelles pour traiter le reflux acide est la meilleure voie à suivre. L’utilisation de médicaments visant à éliminer le reflux acide lorsque vous prenez déjà des médicaments pour l’asthme pose des problèmes de santé à long terme. Il est préférable d’utiliser des remèdes naturels et des règles d’alimentation adaptées afin d’éliminer le syndrome du reflux-gastro-œsophagien.

Share Button

7 réponses à Comment les reflux acides peuvent aggraver votre asthme

  • Je suis asthmatique et j’ai de reflux acide

  • Ayant une hernie hiatale avec de l’asthme (tres ancien), il m’arrive souvent de constater la concomitance du reflux et des crises. Je constate qu’il y a surement un lien. Maintenant les deux maladies étant chroniques, il est normal d’avoir les deux en même temps. Mais quand même!!!

  • je soufre d’un manque de respiration et je ne sais pas la cause de cette maladie ;
    par contre quand je tousse fort .j’ai un envie d’étouffement en voulant cracher.
    la plus part du temps le cracher c’est la salive blanc ,c’est comme j’ai les poumon remplit par la salive qui je ne sais pas quelle voie les poumon sont remplit par lui. c’est vous avez des aidés pour le genre de cette maladie svp dite le moi.car j’ai consulter chez un docteur et j’ai fait les radio .une seule choses quand je m’allonge je constate une amélioration de ma respiration.

    • Bonjour dalil,

      Je suis dans le même cas que vous.Avez vous trouvé une solution?

    • Moi aussi, j’ai une gêne surtout à l’inspiration,
      quelquefois à la limite du supportable
      la position allongée me soulage un peu.

      J’ai consulté des spécialistes (pneumologue, cardio)
      On m’a juste trouvé lors d’une fibro une béance cardiale avec RGO.
      IPP oméprazole 20 mg depuis 7 ans.
      Merci de me donner des avis

  • Bonjour j’ai des gêne respiratoire et gêne abdomen reflux gastrite c quoi svp

  • Asmathique depuis l ‘âge de 4 ans, les brûlures d’ estomac ont débuté dès mes 32 ou 33 ans, j’ en ai 59, cela ressemble à un cercle vicieux. Ayant pris du poids avec un dépression et deux parents Alzheimer, 10 kg par décennie. J’ai remarqué que même si mon asthme a énormément baissé, les deux ont un lien. Les grosses crises de mon enfance et adolescence ont, je pense fait subir des conséquences sur le diaphragme et l’ estomac, je prend plus de comprimés pour l’ hernie hiatale que des traitements pour l’ asthme ou bronchite ! maigrir bien sûr ! quel sport éviter, pas simple tout ça. LB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *