la pragmatique attitude illustrée

La mémoire de travail en lecture rapide

Une mémoire de travail véloce est une compagne irremplaçable pour une vie créative.

Comme son nom le suggère, votre mémoire « de travail » permet d’améliorer coude à coude, votre mémorisation et votre vitesse d’assimilation.

Mémoire de travail et mémoire à court terme sont souvent assimilés à tort. Ce qu’il faut retenir c’est que la mémoire de travail se réfère aux processus utilisés pour la manipulation d’informations, dont la mémoire à court terme n’est qu’un des composants.

Cette mémoire dynamique est donc constamment sollicitée dans les raisonnements simples ou complexes de notre vie courante;

Lors d’un achat par exemple. Pour évaluer, il faut garder à l’esprit les fonctionnalités, les prix, les avantages & inconvénients.

Lors de la lecture de ce post, c’est pareil, cette mémoire tampon vous permet de finir la lecture d’une phrase sans en oublier le début.

Au cours d’une lecture, il faut extraite et traiter les informations simultanément.

Le sens prend « forme » en reliant l’information en « traitement » dans la mémoire de travail, à vos savoirs disponibles stockés dans votre mémoire à long terme.

Schématiquement, la mémoire de travail nous permet de retenir simultanément 7 à 10 éléments pendant environ 20 secondes (Miller 1953). Si vous ne répétez pas ces informations dans votre esprit, elles disparaissent, s’effacent pour libérer les ressources mnésiques.

Lors d’une lecture, les groupes de mots sont  imprimés sous forme d’images mentales dans votre mémoire à court terme. L’amélioration et la réactivité de cette « empreinte mnésique » est question d’habitude et de personnalité.

Il est possible d’augmenter progressivement la « charge mentale » comme disent les neuropsys.

Ce qui est bien cool dans cette affaire, c’est que cette concentration dans l’action est génératrice de + de  satisfaction de soi.

Vous savez, cet état de performance et de concentration, où le temps s’arrête car vous êtes absorbé par la tâche que vous effectuez.

En revanche, ce qui ne peut pas être augmenté, c’est l’empan mnésique: cette fameuse limite de 7 (+/-2) items retenus en mémoire court terme, et il en sera ainsi le temps que nos gènes mutent…

C’est donc sur la rapidité du traitement de l’information qu’il faut agir.

cerveau en ebulition pour stimuler la mémoire

©Yahia_Loukkal

L’empan est utilisé par les neuropsychologues pour évaluer les différentes mémoires. Empan: le sens original désignait la plus grande largeur de la main. En neuropsy, il en existe plusieurs, développés par différents chercheurs par exemple :

  • L’empan conceptuel développé par Haarmann pour évaluer la mémoire sémantique à court terme,
  • L’empan de lecture est un outil d’évaluation fiable de la mémoire de travail, élaborée par Daneman et Carpenter en 1980.

La lecture est le résultat d’une coordination exceptionnelle entre l’œil et la mémoire. Il existe donc deux empans pour la lecture rapide: l’empan visuel et l’empan de lecture.

Une bonne mémoire de travail permet la précision des assimilations et les croisements des données dans le cerveau. Ce sont ces processus mentaux qui sont la clé d’une bonne compréhension.

Si un lecteur peut augmenter les capacités de traitement de sa mémoire et réduire le temps et le nombre de fixations de son œil, il lira plus vite.

Mais peut-on vraiment stimuler mémoire de travail ? Et si oui, comment ?

Bon, bien sûr vous pouvez utiliser les brain games sur internet (ou sur votre smartphone) pour entrainer votre mémoire de travail, un exemple ici ou.

Vous devriez vous focaliser sur des exercices de concentration qui servent à augmenter votre capacité d’attention. La plupart des dispositifs mnémotechniques pour la mémoire à long terme sont inadaptés pour la mémoire de travail.

Le plus simple exercice de mémoire de travail, c’est simplement de choisir des matériels de lecture plus difficiles que ce que l’on est habitué à traiter.

Pour lire vite quelque chose de complexe, il est nécessaire de se rappeler exactement ce qui est dit au début de page pour comprendre le sens des phrases à venir.

Vous pouvez vous tester et contrôler le nombre d’items que vous avez retenu (et compris) après une lecture rapide.

Tenez un journal de vos performances. Il est toujours important d’enregistrer vos progrès. Vous êtes seul(e) à décider de vous presser le citron, seul(e) à  recueillir votre jus de cerveau si précieux, élixir d’une vie épanouie.

Share Button

Une réponse à La mémoire de travail en lecture rapide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *