la pragmatique attitude illustrée

exercices de mémoire contre génétique

Nous avons tous entendu parler d’une personne possédant une mémoire photographique (ou mémoire absolue ou encore mémoire eidétique, qui permet de se souvenir de nombreux détails malgré un court stimulus).

Nous connaissons aussi des gens atteints d’Alzheimer, de troubles psychiques, ou possédant un faible QI.

Pourquoi certaines personnes détiendraient le pouvoir de la mémoire et de la concentration alors que d’autres en seraient dépouillées par la maladie ou la négligence, victimes de perte de la mémoire ?

Des études récentes suggèrent que 50% du potentiel cérébral et des fonctions cognitives sont d’origines génétiques, les 50 autres % de nos ressources cérébrales étant directement dérivés de notre environnement.

Certains héritent donc de leurs parents d’un cerveau plus ou moins « réactif »…

So what ? les dés ne sont pas jetés pour autant. Le jeu de la vie ne fait que commencer à ce stade, et c’est bien l’environnement (et donc l’acquis par opposition à l’inné) qui va faire toute la différence.

Ces études ne nous apprennent rien sur l’épanouissement et le développement d’un individu.

Car si nous ne pouvons pas agir sur « l’héritage génétique » de notre cerveau, en revanche, 50% de notre puissance cérébrale est une conséquence directe de notre environnement (sphère d’influence, habitudes développées).

la mémoire et ses exercices

©Haywire Media

Nous avons ainsi la possibilité le devoir de choisir nos intérêts, d’utiliser nos ressources, bref d’agir sur notre environnement pour évoluer.

Si vous n’avons pas la responsabilité de qui nous sommes maintenant (le fatalisme ne mène nulle part), une chose est sûre, nous sommes responsable de notre devenir.

Si vous passez du temps à la bibliothèque a éveiller vos intérêts, plutôt qu’a rester passif devant une télévision, votre cerveau s’adaptera…  dans tous les cas!

Beaucoup de destins se bâtissent à force de persévérance. C’est la même chose avec le génie, et c’est particulièrement vrai pour le cerveau et la mémoire.

Nous avons tous entendu des histoires de champions sportifs opprimés par la vie. Des personnes qui ont surmonté beaucoup de difficultés, comme le cancer (Lance Armstrong) et ressuscité pour être meilleur – dépassant de loin les personnes ayant une meilleure génétique, une meilleure formation, etc.

Voilà, c’est peut-être une banalité rabâchée, mais c’est très concret:
La première chose pour augmenter sa concentration/mémoire est de maintenir votre pensée en activité.

Concernant son développement, le cerveau est très similaire à un muscle. Il a besoin d’entrainement. Améliorer la mémoire signifie garder un esprit alerte, une pensée soutenue, un flux psychique motivé par le désir, et la pratique d’exercices de mémoire.

Le flux de notre conscience doit être dirigé par notre volonté et non manipulé (par une télévision par exemple), c’est un effort conscient, une façon d’aborder la vie, un acte créatif.

Tout comme les muscles, la mémoire a donc besoin d’être exercée. Les médecins savent que le moyen d’éviter le déclin mental chez les personnes âgées est de constamment exposer le cerveau à de nouvelles activités.

Impliquez-vous, forcez votre compréhension en faisant appel à votre mémoire sémantique.

Il a effectivement été prouvé que ceux qui travaillent leurs esprits avec des exercices difficiles (et graduels) ont une nette amélioration dans les scores aux tests d’intelligence. Les mêmes études démontrent que « l’oisiveté cognitive », entraîne une baisse marquée sur ces mêmes tests.

La mémoire de travail est très importante pour le bon fonctionnement des capacités cognitives comme le raisonnement, le langage et la résolution des problèmes.

L’institut National de la santé a découvert que l’entraînement cognitif pouvait neutraliser le déclin des fonctions cognitives pour une durée de sept à quatorze ans.

Au risque de passer pour un donneur de leçon sauce new age, je veux juste vous rendre compte à quel point il est important de garder votre esprit actif et pointu. Le contrôle cognitif fait référence à une panoplie de processus avancés tels que prendre une décision, anticiper et supprimer des comportements inappropriés. Prenez le contrôle!

Cet exercice mental peut intrinsèquement améliorer votre QI, renforcer votre confiance, rendre votre vie plus intéressante, etc.

Commencez à exercer votre cerveau aujourd’hui – On ne sait jamais où il peut vous emmener!

« Laissez le petit génie faire son chemin et prendre du bon temps ; l’esprit du grand génie n’est jamais en vacance. »
de William Butler Yeats

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *