la pragmatique attitude illustrée

les erreurs qui vous empêchent de lire vite

Si vous êtes un lecteur « scolaire », voici les erreurs qui vous empêchent d’atteindre la mobilisation de vos ressources cérébrales, en situation de lecture rapide.

En fait, vous êtes bien meilleur lecteur que vous ne le pensez, et tout à fait capable de lire rapidement en comprenant parfaitement le contenu de vos textes.

Il est possible que vous niiez cette évidence, en pensant un truc du genre « ce n’est pas pour moi, car…   [insérez ici des excuses en rapport avec votre vécu et votre confiance en vos capacités psy].

Cette réaction est naturelle, mais (au cas où) vous pensiez cela,

il est fort probable que vous sous-évaluiez vos capacités d’analyse et de mémorisation.

Voici 7 ERREURS COMMUNES:

1-Lire plus lentement que nécessaire

Vous avez appris à lire à un âge précoce et à l’heure actuelle vous êtes inévitablement devenu très familier avec le vocabulaire de votre langue maternelle.

Alors réfléchissez à cela:

Pensez-vous que votre vitesse de lecture actuelle reflète fidèlement la vaste expérience que vous avez construite au cours de votre vie ?

Voici ce que j’essaye de vous dire: depuis que vous avez appris à lire, votre expertise dans ce domaine s’est-elle vraiment enrichie ?

lire vite cerveau

books on the brain by pixtawan

Si vous êtes comme la plupart des gens, votre réponse à cette question est « Non! » Vous lisez comme on vous l’a appris depuis… toujours!

Cela signifie qu’aucune amélioration réelle ne s’est produite dans votre façon de lire et d’appréhender vos textes. Pourquoi ? et bien parce que vous n’avez pas initié une amélioration. Vous n’avez jamais décidé d’apprendre à lire autrement.

Pour amener votre capacité de lecture au niveau supérieur, vous devez faire consciemment cet effort. Vous êtes d’ailleurs capable d’atteindre cette amélioration en ce moment même.

Essayez:

Pour le reste de cet article, il suffit de vous « pousser » à lire plus vite. Vous connaissez votre vitesse régulière, lorsque vous êtes « à l’aise ». Tout ce que vous avez à faire est de repousser cette limite un petit peu, et de forcer vos yeux à lire plus rapidement.

Vous verrez que vous êtes en mesure d’augmenter votre vitesse de lecture d’un montant raisonnable, sans nuire à votre compréhension. Essayez dès maintenant.

Ordonnez mentalement à votre cerveau de retenir votre déchiffrage, faites-le sans autre forme d’excuse, votre Moi est à l’écoute.

2-Tout lire à la même vitesse

Beaucoup de gens lisent tous leurs documents à la même vitesse. C’est un réel gaspillage de temps, car certains documents sont plus difficiles à lire que d’autres, c’est évident.

Votre vitesse de lecture doit s’adapter à la difficulté du texte que vous lisez. La plupart des gens savent qu’ils doivent ralentir pour un texte difficile, mais très peu vont accélérer pour un texte facile.

Essayez ceci: la prochaine fois que vous trouvez quelque chose de très facile à lire, commencer la lecture à votre vitesse normale, puis accélérez jusqu’à ce que vous atteignez une vitesse de lecture dédiée à ce type de texte.

C’est une bonne habitude à prendre, celle qui consiste à changer vos stratégies & techniques de lecture en fonction des textes consultés.

3-Essayer de comprendre immédiatement

Une autre erreur est d’essayer de comprendre avant d’avoir lu ! Agir de la sorte va sûrement entraîner une défaillance logique et mémorielle.

Si vous voulez vraiment lire plus vite, il est important que vous preniez ce concept au sérieux.

C’est simple: parfois, vous avez besoin d’informations révélées à la fin du texte pour bien comprendre le début.

Vous avez probablement déjà expérimenté cet effet. N’ avez-vous jamais lu un livre pour la deuxième fois « en diagonale » et découvert de nouvelles informations et donc une autre interprétation ?

C’est exactement comme lorsque vous regardez -un très bon- film, vous pouvez le visionner une 2e fois, vous remarquez quelque chose de nouveau.

Pour éviter ce problème, vous pouvez « scanner » le texte une première fois, pour obtenir une idée générale de ce qui se passe dans le texte, avant de le lire « pour de bon ».

Par exemple pour des manuels pratiques, ce processus pourrait impliquer de parcourir les titres et sous-titres. Essayez de comprendre la ligne directrice, ensuite la compréhension sera parfaite en seconde lecture. Parfois la lecture rapide doit prendre son temps!

4-Les distractions

Si vous ne concentrez pas toute votre attention sur votre lecture, vous allez sans aucun doute passer à côté de la véritable compréhension. Vous devriez vous concentrer uniquement sur ce que vous lisez.

Les distractions affectent négativement votre vitesse de lecture et votre intellectualisation. Certaines personnes affirment que la musique aide à se concentrer mais ce n’est tout simplement pas vrai. Et voici pourquoi …

Si vous lisez avec un peu de musique que vous appréciez ou non (fond sonore), vous allez commencer à fredonner la chanson, ou même chanter un peu. Cela va interférer avec votre assimilation.

Vous pouvez continuer à «lire» avec vos yeux, mais vous vous rendrez vite compte que votre compréhension n’est pas optimale, et vous devrez retourner quelques paragraphes en arrière…(nous parlons ici d’un document difficile à appréhender)

Que vous ayez ou non une oreille musicale analytique, une part de votre attention sera attribuée par moment à cette distraction.

C’est vrai pour toutes les formes de distractions. Alors, avant de vous asseoir pour lire quelque chose, le comprendre et le retenir, prenez un moment pour vous protéger des distractions (messageries instantanées, téléphones silencieux, emails  etc.).

C’est un fait, plus vous apprenez à vous concentrer, mieux fonctionneront les ressources de votre cerveau, vos capacités d’apprentissage et donc vos facultés de lecteur rapide. Éteignez votre télé, allumez votre cerveau.

5-Ne pas prendre de pause

Une des choses les plus faciles que vous pouvez faire pour améliorer votre vitesse de lecture et de compréhension consiste à vous ménager des pauses.

Cela permettra non seulement de prévenir la fatigue oculaire, mais favorisera votre concentration et le recentrage.

Vos yeux ont besoin de se fermer et de se reposer de temps en temps. Si vous ne laissez pas ces choses naturelles se produire, votre organisme ne sera pas en mesure de travailler à pleine capacité.

Faites ce test:  fermez vos yeux pendant 10 secondes dès maintenant.

Si vous sentez une sensation de picotement ou apercevez des bâtonnets lorsque vous maintenez vos paupières fermées, alors vous savez que vos yeux ont été trop longtemps sollicités.

La plupart des gens ignorent ces signaux et essayent de « persévérer ». Ne le faites pas! Prenez une pause. Faites une micro-sieste si vous voulez. Lorsque vous reviendrez, vous serez plus frais et disponible.

6-Manque de pratique

C’est là que la plupart des gens échouent. Le véritable problème est le suivant: il y a beaucoup de sites web, ou des séminaires, qui affirment: « Achetez notre méthode et vous serez un lecteur rapide en 48heures chrono! »

Ce qu’ils « oublient de mentionner » c’ est que la vitesse de lecture s’acquière par la pratique. Si vous voulez vraiment acquérir les compétences du lecteur rapide pour changer votre vie, vous allez avoir besoin de pratique.

Et je vais être honnête avec vous ici, vous ne pouvez pas améliorer votre capacité de lecture si vous ne pratiquez pas les différentes techniques de lecture.

Découvrez gratuitement les techniques de lecture rapide

7-Ne pas se faire aider

C’est la pire erreur de toutes. C’est l’erreur qui empêche de découvrir votre véritable potentiel.

Maintenant, je ne vais pas essayer de vous dire qu’ il est impossible d’apprendre la lecture rapide de votre propre initiative.

Je ne vais pas vous dire que vous avez absolument besoin de moi. Car vous pouvez devenir un lecteur rapide en autodidacte, mais c’est beaucoup, beaucoup plus difficile (99% des personnes ne fournissent pas l’effort nécessaire s’ils ne sont pas aidés).

Si vous êtes seul, des années de pratiques et de recherches se dressent entre vous et votre compétence rêvée.

Seul, vous allez devoir : expérimenter, faire vos essais, apprendre de vos erreurs, pour voir quelles sont les techniques les plus fiables, les plus efficaces…

Apprendre seul est long et fastidieux. Si vous voulez découvrir les bases pour lire vite et savoir comment créer vos stratégies personnelles de lecture je vous conseille de remplir le formulaire ci-dessous.


Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *