la pragmatique attitude illustrée

hétéro-hypnose, auto-hypnose quelle différence ?

Bien que relativement nouvelle par rapport aux procédures habituelles d’hypnose professionnelle, l’auto-hypnose est appréciée par un nombre croissant de personnes et fait beaucoup de buzz ces dernières années.

C’est peut-être dû au fait de l’autonomie du pratiquant, de sa liberté de choix et d’action.

Car bien sûr, il n’est plus question ici de manipulations (cette vieille crainte récurrente depuis les débuts l’hypnose) puisque le seul à implanter des suggestions c’est vous-même.

Au contraire, en auto hypnose les commandes et leviers de changement seront entre vos mains

Auto hypnose signifie que la personne est autonome dans sa pratique des exercices d’hypnose, elle décide donc aussi du moment de la pratique.

Cette façon de procéder signifie que la personne est animée par une réelle motivation de changement. Une démarche d’introspection et l’étude des techniques de l’hypnose s’imposent donc.

apprendre hypnose

©Simon-Coste_fotolia

Les séances d’auto hypnose peuvent aussi (souvent) venir en complément de séances avec un thérapeute. Ainsi, le thérapeute remet à son patient un enregistrement audio du texte de l’induction et des suggestions à fixer mentalement. Le patient peut ainsi entretenir et renforcer le travail thérapeutique effectué lors des consultations.

Car si vous êtes séduit par cette approche, sachez que vous êtes à la fois patient et thérapeute, une responsabilité certes évolutive mais a prendre très au sérieux.

Une séance d’auto hypnose, bien que menée en autodidacte, ne doit  pas s’affranchir de la vigueur et de la pondération nécessaire. En pratique, l’auto hypnose reste une pratique rigoureuse qui rend de grands services.

Il ne s’agit pas d’une sieste, mais bien d’un acte déterminé tendant vers un objectif évolutif. Les séances sont courtes, 10 minutes maximum, une attention particulière doit est très prêtée au fait qu’il ne faut pas s’endormir à l’issue de cette séance!

Beaucoup de critiques de l’hypnose viennent en premier lieu du fait que les gens ne sont pas « activement » impliqués dans le processus. Ils sont seulement les destinataires du traitement au lieu d’être les « solutionneurs » de leur problème.

C’est particulièrement vrai quand l’hypnose est employée pour limiter une habitude néfaste ou surmonter un penchant indomptable.

L’auto hypnose cependant change ce fait car les patients sont les solutionneurs actifs de leur problème.

Il est alors légitime de se demander si n’importe qui peut s’improviser son propre thérapeute et passer outre les références qu’il exigerait d’un professionnel. Allez-vous manipuler votre inconscient sans précaution?

Selon les experts, l’auto hypnose est aussi sûr que n’importe quel procédé d’hypnose, probablement plus sûr. Une série de séances d’autohypnose mal conduites serait au pire totalement inefficace.

Un inconvénient de l’auto hypnose est que les progrès sont fréquemment plus lents qu’en hypnose classique. Évidemment il y a des gens qui sont plus suggestibles que d’autres, et nous possédons tous  une volonté plus ou moins agissante concernant le travail sur soi.

Je vous encourage à entreprendre cette voie d’amélioration, vous n’avez rien à risquer si ce n’est une passionnante aventure avec vous-même et de vous libérer de certaine de vos limitations.
[postlist 1]

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *